Other Languages
EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Introduction à l’Astronomie Nautique Arabe

Introduction à lastronomie nautique arabe-Gabriel FerrandIntroduction à l’Astronomie Nautique Arabe

Gabriel FERRAND

Paris, Geuthner , 1928

In-8°, XII+272 pp , 25 fig., index des noms et termes techniques, add. et Corrections.

Bibliothèque des Géographes Arabes Tome 1er


Prix en dirhams………………………………………………1200,00

L’ Astronomie Nautique Arabe, premier volume de la Bibliothèque des Géographes Arabes, constitue un tirage spécial des instructions nautiques des routiers Arabes et Portugais des XVème et XVIème siècles et comprend des réimpressions de quelques documents ayant trait à l’astronomie nautique arabe.

Le 1er Tome, « Note on the nautical instruments of the Arabs », a été publié par James Prinsep dans le journal of the Asiatic Society of Bengal de 1836. Les volumes du Journal de cette époque sont devenus rarissimes et manquent dans la plupart des bibliothèques publiques. Cette circonstance justifie la réimpression de l’article dont il s’agit. On verra qu’il ne pouvait être question de le résumer et que sa reproduction intégrale s’imposait. Il a été complété par des additions, notes et corrections qui ont paru nécessaires. Cet article de Prinsep, les précédents et suivants sur le Mûhit de l’amiral Sidi ‘Ali, sont tout à fait remarquables, au point qu’après bientôt un siècle, ils méritent encore d’être utilisés. La courte note du capitaine H. Congreve qui suit a été réimprimée pour les mêmes raisons. Les deux mémoires qui viennent ensuite sont dus à Léopold de Saussure et sont tout à fait passionnants : « L’origine de la rose des vents » et « L’invention de la boussole ».

Le dernier chapitre contient tous les renseignements recueillis sur la profession de « Mu’Allim » ou maître de navigation, et les qualités professionnelles et privées qu’elle exige ; la biographie d’Ibn Majid, le pilote arabe de Vasco de Gama, et l’analyse de ses traités nautiques ; l’analyse des traités de Sulayman Al Mahri ; la biographie de l’amiral Turc Sidi Ali et l’analyse de son Mûhit. Ce dernier ouvrage n’est que la traduction turque de quelques-uns des traités nautiques arabes qui font l’objet de la présente publication.

© Éditions Frontispice - 2015
Up