Other Languages
EnglishFrenchGermanItalianPortugueseSpanish

Le Livre de l’ Impôt Foncier

Livre de limpot foncierLe Livre de l’ Impôt Foncier (Kitab el-Kharadj)

Abou Yousof YA’KOUB.

Traduction Fagnan

Paris, Geuthner , 1921

In-8°, XVI-352 pp., index

Haut commissariat de la république française en Syrie et au Liban

Service des Antiquités et des Beaux-Arts.

Bibliothèque Archéologique et Historique Tome I

 

 

Prix en dirhams…………………………………………….900,00


Aboû Yoûsof Ya’koûb ben Ibrâhîm Ançari naquit à Koûfa en 113 H et mourut en 182 (731-798). La très modeste situation de sa famille le fit placer de bonne heure comme apprenti chez un foulon, de l’atelier de qui il s’échappait souvent, d’abord pour recueillir les traditions transmises notamment par Aboû Ishâk Chebâni, Yahya Ben Sa’îd Ançari, Hichâm ben ‘Orwa, A’mach et Mohammed ben Ishâk, et ensuite pour assister aux leçons de droit d’Aboû Hanifa et de Mohammed Ben Aboû Leyla. Le fondateur de l’Ecole hanéfite reconnut le zèle et l’intelligence de son auditeur, a qui il vint pécuniairement en aide pour lui permettre de poursuivre des études, grâce auxquelles il se créa une situation qui devint brillante : nommé kâdi à Baghdâd, en 166 H, d’après la version la plus autorisée, il fut le premier à recevoir le titre de kâdi ‘l kodât, ce qu’il fut pleinement puisqu’aucune nomination de kâdi ne se faisait sans son agrément. Il fut chargé de l’éducation du Barmékide Dja’far Ben Yahya, et mourut en place après avoir exercé les fonctions que lui avait confiées le Khalife El Mahdi, d’abord sous le règne de ce prince, puis sous celui de ses deux successeurs, El-Hâdi et Hâroûn er-Rechîd.

C’est à la demande du prince des croyants Hâroûn er-Rechîd que cet ouvrage sur l’ impôt foncier fut rédigé par Aboû Yoûsof.

Le livre renferme toutes les règles qui doivent présider à la perception de l’ impôt foncier, des dîmes, des dîmes aumônières et des tributs, dont Aboû Yoûsof  expose, explique et commente les principes.

© Éditions Frontispice - 2015
Up